Collectif InterSyndical

APNA facebook logoAPNA logo linkedin

S5 Box

Login

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.

CIS image lettre premier ministre

 

 

Une nécessaire prise de conscience


La part du marché domestique des compagnies aériennes françaises se réduit de 8 % par an depuis de nombreuses années, alors qu’aucune d’entre elles n’a pu prendre pied sur le marché d’autres pays européens.


15 000 emplois directs ont été supprimés au cours des cinq dernières années. Si rien n’est fait, nous craignons une accélération des plans sociaux et des transferts d’activité vers des sous-traitants délocalisés.


L’enjeu est la prise de conscience des politiques français et européens concernant la concurrence déloyale que nous subissons en raison des particularités françaises, mais aussi du dogmatisme libéral européen.


Des taxes contre-productives


Tous les efforts imposés aux salariés des compagnies françaises ne profitent pas à la compétitivité de nos compagnies aériennes, car, à chaque fois, ils servent à financer soit une nouvelle taxe, soit une augmentation indue de redevance : taxe Chirac augmentée de 12,7 %, redevance ADP augmentée de deux fois l’inflation avec mise en place d’une double comptabilité, 20 % de la taxe sécurité-sûreté alimentant discrètement le budget général de l’Etat sous couvert de financement de la DGAC, taxe nuisances sonores qui se cherche une nouvelle utilisation...


Le gouvernement et les hommes politiques français doivent prendre conscience de l’enjeu que représentent les 120 000 emplois directs (dont 90 % sont basés en France) et les 360 000 emplois indirects du transport aérien français.

 

taxes

 


Un objectif : mobiliser tous les salariés


L’objectif du Collectif InterSyndical (CIS), initié notamment par l’APNA, est de mobiliser tous les salariés autour d’un projet d’avenir qui dépasse les différences syndicales.


Le gouvernement a mis en place, à la demande du CIS, un groupe de travail sur le transport aérien.


Une avancée pour le transport aérien français


La taxe de l’Aviation Civile créée afin de financer la DGAC était en partie détournée au profit du budget général de l’Etat. Comme le préconisait le CIS, le Parlement a voté la réduction de 50 % de cette taxe sur les passagers en correspondance à partir du 1er avril 2015, et sa suppression définitive à partir de 2016.


La réintégration du produit de cette taxe au profit de l’Aviation Civile a permis le financement de cette mesure qui rapportera environ 60 millions d’euros aux transporteurs en année pleine.


En savoir plus


Site du Collectif InterSyndical : cis-aerien.fr
Rapport du groupe de travail compétivité du transport aérien Français.

 

 

Les animateurs du collectif:

Geoffroy Bouvet, président de l'APNA

Pascal Mathieu, administrateur représentant les salariés

charte CIS

 

Roissypôle-Le Dôme    8, rue de la Haye CP10986   95733 Roissy CDG Cedex  
Tél. : 01.41.56.05.86 / 06.48.123.133
Email