Ils nous ont quittés

APNA facebook logoAPNA logo linkedin

S5 Box

Login

Register

You need to enable user registration from User Manager/Options in the backend of Joomla before this module will activate.

Cette section est dédiée à nos membres partis vers d’autres cieux.

 

Les familles ainsi que les proches souhaitant partager sur cette page  leurs souvenirs et expériences passés avec nos chers regrettés, sont invités à nous contacter au secrétariat : secretariatapna@gmail.com


 

André PARDON, né le 19 mai 1932 à Mâcon en Saône-et-Loire, nous a quitté le 02 juillet 2017.

 

Fils d'un viticulteur de Charnay-les-Mâcon, il a vécu dans le voisinage de l'aérodrome de Mâcon-Charnay. Il débute dans l'aviation en travaillant chez Passot-Aviation sur l'aérodrome de Charnay-les-Mâcon. Membre de l'Aéroclub du Mâconnais dès 1949, il devient titulaire en 1950 du brevet de pilote de tourisme n° 23737.

 

A sa sortie du service militaire, il est embauché comme mécanicien au Centre National de Formation Aéronautique de Saint Yan. En 1956, il effectue un pré-stage instructeur pilote au Centre de Challes-les-Eaux, et en 1957 un stage d'instructeur. Recruté au Service de La Formation Aéronautique comme moniteur avion, il est nommé au Centre de Carcassonne, puis au Centre de Challes-les-Eaux au début 1960, et de 1962 à 1966 à Saint Yan.

 

André Pardon est breveté pilote de ligne en 1966 avec le n°2868. Il poursuit alors sa carrière aéronautique de 1966 à 1968 comme copilote à Air Algérie sur DC 3 et DC 4. Après un stage chez Boeing aux USA, il est nommé copilote sur B 727, puis passera successivement Commandant de bord sur Convair, Caravelle, B727 et B737.

En 1980, il quitte Air Algérie pour Europe Aéro Service. De 1981 à 1983, il vole sur Boeing 737, puis, toujours à EAS, comme Commandant de bord sur Caravelle de 1983 à 1986 et Instructeur Pilote de Ligne de 1986 à 1989.

 

En 1990 il est qualifié DC10 et sera, avec Michel Charpentier, un des deux premiers Commandants de bord DC10 d’Air Outre Mer qui deviendra « AOM » après la fusion avec Minerve. Il y assurera des vols long courrier vers l'Asie, l'Australie et les Amériques avec de nombreux vols de reconnaissance de ligne et d’instruction et de lâchers en ligne sur des aérodromes d'altitude tels que Quito ou Bogota. Longtemps membre du Jury des Examens, André Pardon a connu les cockpits de toutes les compagnies françaises. Il termine sa carrière en ligne, en 1996 comme Responsable de l’Instruction d’AOM avec 24000 heures de vol. Il est médaillé de l'Aéronautique, titulaire de la Médaille des 50 Ans de brevet des Vieilles Tiges, Membre du Groupement Antoine de Saint Exupéry en date du 23 avril 1997 sous le n° 879.

 

En retraite professionnelle, il continue à voler comme instructeur à l'Aéroclub du Mâconnais et à pratiquer le vol à voile à Saint-Auban. A 78 ans, il avait atteint les 26300 heures de vol !

 

Pédagogue né et reconnu comme tel par tous ses élèves, il a en permanence continué à apporter aux jeunes ses conseils. En dehors de l’aviation, André Pardon a toujours eu une passion pour la moto, passion qu'il a longtemps partagé avec son conscrit et ami Georges Vallette , autre pilier de la formation aéronautique , longtemps Instructeur à l’Aéroclub du Mâconnais et qui termina sa carrière Chef de Centre de Saint-Yan.

 

Les obsèques d’André Pardon ont été célébrées le 7 juillet 2017 en l’Eglise Sainte-Madeleine de Charnay-les-Mâcon en présence d’une assistance considérable souhaitant lui rendre hommage, notamment tous ses amis, des anciens du Centre de Saint-Yan et de nombreux pilotes, professionnels ou amateurs, en retraite ou en activité. A cette occasion Didier Tabur, ancien Commandant de Bord et Instructeur à Air France, qui l’a toujours suivi depuis leur rencontre en Algérie en 1972, a prononcé l’allocution suivante :

 

« Dédé,

Pour nous tu étais « Dédé », nous t’avons connu en Algérie, où, en sortant de l’ENAC, nous avons fait nos débuts comme pilotes de ligne en attendant qu’Air France rouvre ses portes. Tu as vu arriver ces petits jeunots et tu les as immédiatement pris sous ton aile. On a été tes petits poussins, tu étais notre grand frère. Toi-même après une carrière d’instructeur à St Yan tu avais rejoint la ligne à Air Algérie. Ensuite ce fut EAS, Air Outre Mer et son merveilleux DC10, puis AOM où tu étais responsable de l’instruction. Tu fus un commandant de bord apprécié de tous tes équipages. Alors je ne vais pas énumérer tous nos souvenirs communs, chacun en a plein ici et se les remémore avec émotion. Mais je vais simplement citer les qualificatifs qui m’ont été spontanément écrit dans les mails ou sms que j’ai reçus depuis dimanche :

Un formateur éminent pédagogue

Une carrière exemplaire

Un monsieur au grand cœur

Un gentleman

Une gentillesse incroyable

Une discrétion absolue

Une bien belle personne

Un grand monsieur

Tu étais tout ça Dédé. C’est rare !

On est fier de t’avoir connu !

Adieu Grand Frère ! »

 

D PARDON   D PARDON 2

 

Nota : un CV d’André Pardon peut être consulté sur le site :

http://www.calm.sopixi.fr/files/les-aviateurs-du-dept-de-la-saone-et-loire.pdf

créé par le CERCLE AERONAUTIQUE LOUIS MOUILLARD

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s

Roissypôle-Le Dôme    8, rue de la Haye CP10986   95733 Roissy CDG Cedex  
Tél. : 01.41.56.05.86 / 06.48.123.133
Email